top of page

Nicola Vigilanti
Grainy America
21 septembre > 9 novembre 2024
En résonance avec la 17e Biennale de Lyon

biennale Lyon copie_edited.jpg
©Nicola Vigilanti, Spencer, Monument Valley, Utah 2022.jpg

En résonance avec la 17e Biennale de Lyon, le photographe Nicola Vigilanti expose un reportage documentaire d'une cinquantaine de photos sur les vestiges de l'American Dream au XXIème siècle. Les contours de ce rêve, dessinés dès le XVIIème par l'empire britannique pour stimuler l'immigration et le peuplement de ce nouveau territoire, ont construit l'image d'une Terre Promise où l'accueil de l'autre et le respect des différences devaient constituer le socle de la société en devenir.

Depuis ses premiers voyages aux États-Unis en 1994, il tente d'appréhender cette société et ambitionne de gratter le vernis pour découvrir comment celle qui reste "la terre de toutes les chances" a failli à ses promesses, comment ces hommes et ces femmes grandissent, malgré tout, sur ce fondement fait de contradictions.

En 2022, de retour aux US, et durant une période d'un mois, Nicola visite pas moins de dix états très différents, en allant au contact des personnes qui les peuplent, de l'Illinois à la Californie. Road trip au cœur du fantasme.

Le photographe se penche sur la société américaine et l'observe à travers le prisme de ses valeurs fondatrices. Qu'en est-il aujourd'hui de l'accueil et de l'hospitalité sur ce territoire multiculturel ? Nicola Vigilanti revient sur les non-dits, sur les silences et les virages de l'Histoire.

C'est un voyage vers l'Autre, si éloigné et pourtant si proche, et une introspection. De cette double approche, résulte un document inédit sur l'Amérique d'aujourd'hui regardée par un photographe contemporain autant passionné que critique.

Le photographe dirige nos regards vers cette Amérique "grenue", "granuleuse", à la définition rendue floue.

Grâce au langage photographique, Grainy America pointe toutes les contradictions d'un pays encore soumis à son propre mythe, où les victimes sont celles qui en parlent le mieux.

Ces photographies noir et blanc et parfois en couleur, majoritairement en argentique, redonnent la parole aux témoins silencieux de cette Amérique attachante que Nicola Vigilanti aimerait contribuer à changer.

Catherine Raspail

©Nicola Vigilanti, Spencer, Monument Valley, Utah 2022

bottom of page